img_0341_slide9

Twitter Feed

10 TRUCS A SAVOIR QUAND TU VOYAGES AU BLED!

The African Factory  Lifestyle   10 TRUCS A SAVOIR QUAND TU VOYAGES AU BLED!

10 TRUCS A SAVOIR QUAND TU VOYAGES AU BLED!

  1. LES COMMISSIONS. 

Quand tu annonces ton départ dans un sens ou ton arrivée imminente dans l’autre c’est fou comme les gens connaissent subitement ton numéro de téléphone. Sachez qu’avec la majorité des compagnies aériennes vous avez le droit à deux bagages 23 kilos en soute et un bagage de 10 kilos en cabine (y compris le sac à main les filles). Un conseil avant de dire oui: assurez-vous d’abord que l’ensemble de vos affaires soient bien dans vos valises.

 

 

2. PASSEPORT SVP! 

Si vous avez la chance d’obtenir la double nationalité alors foncez. Cela vous évitera une longue file d’attente à votre arrivée à l’aéroport d’Abidjan.

 

 

  1. IT’S ALL ABOUT THE MONEY, MONEY, MONEY.

Avec le FCFA (Franc de la Coopération Financiere en Afrique) tu penses être fille de ministre voir même fille de président, mais en fait non ! Sachez que 1 EURO = 655,957 FCFA et qu’on peut facilement penser qu’avec 655 FCFA on peut tout faire. Abidjan bénéficie d’une économie portée par l’exportation, mais dépend aussi de celle de l’importation. A certains moments vous aurez l’impression de faire de très bonnes affaires en achetant local, mais à d’autres vous vous demanderez où est passé tout votre argent #waribana. Si vous souhaitez en savoir plus sur le FCFA cette video est pour vous!

 

 

  1. LE PALUDISME.

Alors oui, il est très important de se faire vacciner contre la fièvre jaune, mais ce que j’ai appris avec le temps et de nombreuses années de prise de nivaquine, c’est que les médicaments prescrits contre le palu sont à titre préventif.

Si après de multiples séjours au pays vous n’avez toujours pas attrapé le palu c’est que vous n’avez pas un terrain contagieux. Mon conseil: protégez-vous des moustiques avec de bonnes recettes de grand-mère (citronnelle et huile d’amande douce) quand vous êtes à l’extérieur. Restez bien au frais quand vous êtes en intérieur utilisez le climatiseur, le ventilateur et pour la version moins moderne mais tout aussi efficace: la moustiquaire.

 

  1. LA BOUFFE.

Oui la bouffe est bonne au bled, on y va en partie pour la bonne bouffe et le beau temps. Oui vous allez automatiquement prendre quelques (petits) kilos. Sauf, si vous attrapez le palu. Je conseille juste de faire attention environ deux semaines avant le grand départ histoire de maintenir un poids stable voir même perdre 1 ou 2 kilos pour les plus chanceuses. Une fois sur place, sachez qu’on ne dit pas oui à tout. Ne buvez pas d’eau qui ne soit pas minérale (Awa, Celeste ou Cristaline sont toutes produites en Cote d’Ivoire), demandez à être servi des boissons sans glaçons (autrement c’est une diarrhée guarantie) et faites aussi attention à ce que vous achetez sur le bord de la route. Pour ma part je ne jure que par le poulet choukouya en zone 4.

 

 

  1. LA SAPE

Maître Gims vante les mérites des sapeurs Congolais dans sa chanson sapés comme jamais, moi (très humblement) je vante les talents des couturiers et designers Ivoiriens. Sachez que la main d’oeuvre n’est pas chère et que l’investissement se fera plus dans le choix du tissu (wax, basin, pagne, etc…). Ce qui est sûr c’est que tout est possible selon votre morphologie. Choisissez un tailleur avec une bonne réputation, négociez toujours le prix et enfin ne communiquez jamais la date réelle à laquelle vous avez besoin de vos créations. Ce qui est certain c’est qu’on aime prendre son temps au pays.

 

 

  1. LE TAXI. 

Bon préparez-vous bien parce que le taxi c’est toute une aventure. D’abord tu dois repérer le bon, un qui semble potable de loin. Ensuite tu l’arrêtes, mais là aussi fais très attention. A la minute où tu ouvres la bouche et qu’il détecte le moindre accent étranger c’est cuit, la course prend 40% de plus. Après entre en scène la phase de négociation au cours de laquelle vous devriez trouver un arrangement. Le taxi est un très bon moyen pour se déplacer en journée quand on n’a pas de chauffeur, en revanche à éviter en soirée. Je vous conseille de télécharger l’application AFRICAB . Abidjan n’a plus rien à envier au Uber d’Accra, de Lagos ou de Jobourg avec cette nouvelle appli de VTC grand luxe.

 

 

  1. LE MARCHE 

Sans doute mon activité favorite au pays. Aller au marché peut sembler un peu dépassé, pas très fun. Mais en Côte d’Ivoire et plus particulièrement à Abidjan, le marché est un endroit ou culture et plaisir font bon ménage. Voici une sélection de mes marchés favoris: Le marché d’Adjamé (focus pagne, wax et bijoux), Le Grand Marché de Marcory (celui de mon enfance avec focus sur la beauté, la coiffure, la couture et l’alimentation) et enfin le marché de Treichville (focus sur les souvenirs et autres objets artisanaux).

 

 

  1. LE SHOW 

Abidjan est une capitale en pleine expansion, elle bénéficie d’un haut spot d’activité nocturne. Voici un listing de mes endroits préférés dans Babi. Rooftops: Le Toa,  Clubs: le 40/40, le VIP, le Life Star,

 

 

  1. LA FAMILLE: 

C’est ce qui compte le plus au final, pas besoin d’en faire trop en cadeau et autres souvenirs d’Europe. Le plus souvent les gens sont simplement contents que tu viennes les voir. La notion de plaisir en Afrique est très simple, on se retrouve, on mange, on refait le monde et on s’ambiance sévèrement. Rien de bien compliqué.

 

 

  1. LA PLAGE. ( je sais j’avais dit 10, mais celui-ci c’est cadeau)

Entre Assinie, San Pedro et Bassam vous avez le choix de profiter de la mer et des meilleures crustacés du pays. Pourquoi vous en priver?

Pas de commentaire
Laissez un commentaire:

error: Contenu protégé!!